Membres

Mon père


"La vie c'est comme une dent
D'abord on n'y a pas pensé
On s'est contenté de mâcher
Et puis ça se gâte soudain

Ça vous fait mal
Et on y tient
Et on la soigne
Et les soucis

Et pour qu'on soit vraiment guéri
Il faut vous l'arracher la vie"
Boris Vian

Il faut vivre


[...]"Il faut croire au soleil en adorant la neige
Et chercher le plus-que-parfait du verbe aimer

Il faut vivre d'amour, d'amitié, de défaites
Donner à perte d'âme, éclater de passion
Pour que l'on puisse écrire à la fin de la fête
Quelque chose a changé pendant que nous passions" [...]

Il faut vivre - S. Reggiani - C. Lemesle - C. Piget

Aux quatre saisons

Je vous parlais de cette époque où les ombres prennent leur quartier dans la ville. Aurevoir les traits, les formes se dessinent d'ombre et de lumière. Les couleurs se mélangent à elles, laissant passer quelques oiseaux, au loin. Il est temps de ranger notre veste dans un placard, les poches remplies de ces objets futiles qui deviendront souvenirs lorsque les premiers froids reviendront.


Ne videz pas vos poches. Laisser le temps faire. Profitez. L'hiver prochain, vous sourirez.

Prochaine illustration

Les beaux jours reviennent avec leurs belles ombres et leurs murs éclatants. Quel plaisir de recharger les palettes estivales dans les illustrations. Un rough pour le Grand Café de Genève et sa terrasse.


Un autre rough pour une illustration perso en d-paint (à croire que je suis dévenu écolo).



Et un poussin pour le plaisir de faire plaisir

Un voilier quitte le port

En me promenant lundi dernier, un cadrage qui m'a plu d'une maison quartier Saint-Jean. J'ai eu l'impression de quitter la ville en voyant ce ciel bleu pris entre quatre murs. J'ai eu l'impression que derrière, un voilier quittait le port.


Un peu de linge aux fenêtres et une demoiselle en vis-à-vis pour une réhausser les couleurs. Pour le traité du dessin, du photoshop et une grosse admiration pour Tadahiro Uesugi et son sens inouï du cadrage et des couleurs.